10 octobre 2008

 

Dialogues à Wall Street .

NEW YORK, 10 oct 2008 (AFP)

Une atmosphère de carnaval tragique régnait sur Wall Street vendredi, avec des centaines de touristes et des télévisions du monde entier venus regarder des courtiers toujours plus paniqués.

"C'est effrayant. Je me sens paralysé, comme si j'étais coincé dans un cauchemar terrible", dit Rob, 39, un employé du géant de l'assurance AIG, sauvé de la faillite par le gouvernement américain le mois dernier.

Rob, qui ne souhaite pas révéler son nom de famille, précise que son précédent emploi était chez Lehman Brothers, la banque d'investissement qui a plongé le mois dernier, et que la retraite qu'il avait amassée depuis dix ans en acquérant des actions avait fondu.

"Si c'était à refaire j'aurais un métier moins stressant, enseigner les maths par exemple. Oui j'aime les chiffres, en tous cas je les aimais", poursuit-il.

Rob ne sait pas ce qu'il dit!

Libellés : ,


Comments: Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?